Le magazine Sécurité & Stratégies consacre son numéro 21 à la Fraude et la recherche de preuves. On y trouve en particulier l’interview croisée de Maurice Dhooge, directeur de la Sûreté de Schneider Electric, et Jean-Luc Deza, directeur de la Sûreté du groupe Saint-Gobain.

Personne n’est à l’abri

Tous deux directeurs de la Sûreté, Maurice Dhooge (Schneider Electric) et Jean-Luc Deza (groupe Saint-Gobain), partagent le même diagnostic : escroqueries, falsifications, faux et contrefaçons sont aujourd’hui en fort développement. Les schémas les plus utilisés sont la fraude au Président et les faux changements d’identité bancaire de fournisseurs.

Les deux grandes entreprises sont régulièrement attaquées. Ainsi, Maurice Dhooge déclare : « Notre entreprise a été piégée à trois reprises, il y trois ans, et cela nous a coûté 8,5 millions d’Euros au total ». Pour Jean-Luc Deza, « l’observation du phénomène a vu apparaître, selon un processus (…) d’ingénierie sociale, des modes d’opérer différents, comme par exemple des intrusions dans le système d’information afin d’y collecter des données fournisseurs. »

Déployer des actions de prévention

Les deux entreprises ont déployé des actions de sensibilisation, Saint-Gobain allant jusqu’à développer un module d’e-learning spécifique aux deux principaux schémas d’attaque (fraude au président – fraude au fournisseur), destiné en priorité aux populations de la finance, de la gestion, de la trésorerie et des achats.
Côté fraudes internes, la société s’appuie notamment sur sa Charte Ethique, très détaillée, qui a été déployée dans plus de 35 langues. Cette charte a été rendue « opposable » aux salariés. Les deux spécialistes détaillent au cours de l’interview leur travail de diffusion de la règle et de lutte contre les infractions.

webconf-fraude

Un panorama complet de la sûreté en entreprise

Outre cet entretien croisé, ce numéro présente des angles complémentaires sur tous les aspects de la sûreté en entreprise :

  • La surveillance et le contrôle au sein de l’entreprise : les limites de l’exercice posées par le droit, par Olivier de Maison Rouge, avocat à la Cour
  • L’enquête interne en entreprise : sécuriser la démarche, par Nolwenn Richard, responsable risques et sécurité chez Deloitte France
  • Sécurité et pérennité de l’entreprise : comment conduire des investigations avec succès, par Philippe Hontarrède, George Fife & Laura Pessanha
  • Enquête numérique : les systèmes d’information ont la mémoire, par Didier Gazagne, docteur en droit, avocat
  • International / Big Picture for the Private Security, par Cédric Paulin, adjoint du Directeur de cabinet au Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS)
  • RETEX / Opération Sentinelle dans le cadre du plan Vigipirate – Cas concret de gestion de crise, par le Colonel Pierre-Benoît Clément, chef d’état-major du centre opérationnel interarmées de la zone de défense de Paris, et Nicolas Le Saux, docteur en droit
  • Heurts et bonheurs de la sécurité globale. Réflexions sur un concept à succès, par
    Pierre Berthelet, chercheur au CDRE à l’université de Pau.

Sécurité & Stratégie est une publication du Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises, qui traite des problématiques relatives à la sécurité d’entreprise et à la gestion des risques, et se présente comme un espace d’échanges et de réflexions pour les acteurs publics et privés. Le numéro 21 est disponible à l’achat sur le site de la Documentation Française, où vous pouvez également vous abonner à la revue.