En 2016, 22 pays sur 44 enregistrent un recouvrement très ou extrêmement difficile selon Euler Hermes dont le système de notation permet d’appréhender le niveau de complexité des procédures de recouvrement dans le monde, en aidant les dirigeants à prendre leurs décisions et à savoir à quoi s’attendre sur le plan international…

dso-perspectives-2016

La note qualifie le niveau de complexité des procédures de recouvrement, de 0 pour les plussimples à 100 pour les plus complexes. Afin de simplifier les comparaisons, nous avons regroupé les notes en quatre catégories : complexité notable (moins de 40), significative (entre 40 et 50), majeure (50 à 60) et sérieuse (plus de 60). Ces notes et catégories reposent sur le jugement des experts internationaux d’Euler Hermes et plus de 40 critères relatifs aux trois domaines suivants :

Habitudes de paiement

Il s’agit des habitudes locales et du cadre réglementaire en matière de paiement.
Critères étudiés : disponibilité de l’information financière, méthodes et délais de paiement, délais clients(DSO), comportement de paiement, cadre juridique des pénalités de retard et coûts de recouvrement.

Procédures judiciaires

Cela désigne la complexité et l’efficacité des actions en justice : contexte réglementaire, chances de succès, existence de procédures accélérées, jugements par défaut, processus juridique formel, protection de la propriété, solutions alternatives.

Procédures d’insolvabilité

Il s’agit de l’existence effective de procédures d’insolvabilité : procédures, règles de priorité et annulation des transactions précédentes.

webconf-export

Le tour du monde en 8 cartes

Défaillances, trésorerie, délais de paiement, recouvrement, commerce, croissance, risques pays et sectoriels… Cliquez ici pour découvrir les perpsectives de l’année 2016 en 8 cartes !