Lors de la cérémonie des BFM Awards, le 6 novembre 2017 à Paris, l’Award de la Performance à l’Export a été décerné au groupe Hamelin, spécialisé dans la papeterie autour des marques Oxford et Elba. Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit et BFM Business, premier média français d’information économique et financière, se sont associés pour la cinquième année consécutive afin de remettre ce prix, qui a pour but de valoriser l’audace et la performance des entreprises françaises à l’international.

Pour cette nouvelle édition, près de 100 entreprises exportatrices ayant un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros et issues de secteurs variés, ont répondu à l’appel à candidatures de l’Award de la Performance à l’Export. Après l’étude des dossiers, selon des critères de croissance, de solidité financière, et de diversité des destinations d’export, le jury des BFM Awards a décidé de récompenser l’entreprise Hamelin, leader européen de la papeterie scolaire.

Groupe familial dont l’origine remonte à 1864, Hamelin s’est initialement spécialisé dans l’édition de lithographies puis la production de livres de comptes. Dans les années 1960, l’entreprise s’est réorientée vers la fourniture scolaire, pour en devenir un acteur incontournable en Europe. Le groupe est aujourd’hui dirigé par son président Stéphane Hamelin depuis 1989.

Depuis 2014 le groupe Hamelin a su rationaliser et optimiser sa production et ses marchés de vente en accentuant son développement à l’international. En témoigne sa dense implantation à l’étranger : en Europe (France, Allemagne, Espagne, UK, Italie, Pologne, Benelux, Danemark), en Afrique/Moyen Orient (Tunisie, Turquie) et en Asie (Chine, Malaisie). « A ce jour l’export représente plus de 50% du chiffre d’affaire global de notre groupe », précise Stéphane Hamelin. « Nous avons su tirer profit de notre développement international en dominant des marchés tels que l’Espagne, le Royaume-Uni, la Pologne ou le Danemark. Sans oublier notre place de leader sur le marché français ! ».

Hamelin renforce également sa stratégie d’innovation, avec le lancement en 2017 de son premier cahier connecté, Scribzee. L’objectif de cette application : permettre aux étudiants de digitaliser et d’organiser leurs notes. Hamelin entend ainsi peser sur la révolution de l’apprentissage, en créant une passerelle entre le papier et le numérique.

« Exporter c’est avant tout importer de l’innovation. Lorsque les entreprises s’exportent, elles s’adaptent aux spécificités locales, font preuve de flexibilité et d’agilité que ce soit dans leur offre ou dans leur fonctionnement. Ceux qui réussissent, comme le montre Hamelin, ont déjà pris conscience de cette nécessité » confirme Eric Lenoir.