Cette série mensuelle proposée par le blog d’Euler Hermes France recense pour vous les cas concrets de fraude aux entreprises parus sur internet le mois dernier. L’occasion de rester en veille sur un sujet brûlant et d’adapter en conséquence vos mesures de prévention…

Orthez : la comptable d’un notaire soupçonnée d’avoir détourné près de 200.000 euros

Source : Sud Ouest, le 14 février 2019

Une femme de 62 ans, à la retraite, aurait joué d’écritures comptables entre 2008 et 2014 pour léser l’étude notariale pour laquelle elle travaillait.L’ex-comptable d’une étude notariale d’Orthez, à la retraite depuis 2014, a été déférée ce jeudi au parquet de Pau. Elle est soupçonnée d’avoir, via des écritures comptables « assez habiles », selon le parquet, détourné des chèques et autres virements pour un montant de près de 200 000 euros entre 2008 et 2014… Lire la suite

Le site de l’aéroport Marseille-Provence victime d’une cyberattaque, des données bancaires de clients dérobées

Source : LCI, le 20 février 2019

Des clients de l’aéroport Marseille-Provence ont vu leurs données bancaires dérobées. La Provence révèle ce mercredi 20 janvier que le site marchand de l’aéroport du sud de la France a été victime d’une cyberattaque. Les services de l’entreprise n’ont pas précisé au quotidien la date de celle-ci. Selon les informations du journal, un e-mail a été envoyé aux usagers de la boutique en ligne – « AMP Store » – les prévenant qu’elle avait été victime d’une cyberattaque. En ciblant ce site marchand, qui permet notamment de réserver des tickets coupe-file, des entrées en salon VIP ou de réserver une place de parking, les hackers ont pu avoir accès aux données bancaires de certains clients, ainsi qu’à leur numéro de téléphone… Lire la suite

Cyberattaque mondiale: des entreprises et des agences gouvernementales visées

Source : L’Opinion, le 26 février 2019

« DNSpionage », c’est le nom de la campagne d’espionnage identifiée par Talos, une division de l’entreprise Cisco, dès le 27 novembre 2018, note BFM Business. Les cyberpirates redirigent le trafic de sites d’organes gouvernementaux ou privés vers une adresse qu’ils contrôlent, découvre l’équipe de recherche du géant américain. Croyant arriver sur le site désiré, l’utilisateur ne se méfie de rien, d’autant que les pirates disposent des certificats de chiffrement SSL des domaines visés, les cyberattaquants arrivant ainsi à voler de précieuses données (des identifiants de connexion, notamment mots de passe et adresses mail)… Lire la suite