Dans la 6ème édition de son Guide de la gestion du risque client à l’international, le MOCI présente un panorama complet et détaillé des risques qui attendent les exportateurs, et des solutions pour les évaluer. Nous proposons aux 200 premiers d’entre vous de le recevoir gratuitement !

Recevoir mon exemplaire gratuit

L’exportation constitue toujours un des plus puissants moteurs de développement pour les entreprises françaises. Les chiffres encourageants de la croissance attendue pour 2017 dans notre pays (+1,8% d’après les prévisions de l’INSEE publiées le 5 octobre dernier) ne peuvent faire oublier que dans d’autres zones économiques, dans d’autres pays, elle atteindra cette année le double, voire le triple.

Il y a une vraie carte à jouer pour la France sur la scène internationale. D’abord parce qu’il y a de la demande à saisir : En 2018, +29 Mds € de demande additionnelle à saisir à l’export pour les entreprises françaises (Source Euler Hermes) ; la demande proviendra à 70% de nos voisins européens : Allemagne (+5 Mds EUR), Belgique (+4,2 Mds EUR), Espagne (+3,2 Mds EUR) et Italie (+2,2 Mds EUR).

Mais exporter comporte des risques dans un environnement qui n’est pas de tout repos : tensions géopolitiques, retour du protectionnisme, remontée attendue des taux d’intérêt. Des inconnues macroéconomiques qui s’accompagnent des risques habituels de non-paiement des factures ou de dénonciation unilatérale des contrats…

La réputation du Moniteur du Commerce International n’est plus à faire ; depuis 1883 le bimensuel constitue la référence des exportateurs. Dans son guide annuel de la gestion du risque client à l’international, dirigé par Jean-Claude Asfour, vous trouverez conseils et bonnes pratiques pour verrouiller les contrats, les sécuriser et les financer, et procéder au recouvrement des factures export si un impayé survenait malgré les précautions prises.

Les 200 premiers d’entre vous qui rempliront ce formulaire recevront gratuitement le Guide MOCI de la gestion du risque client à l’international – 120 pages, d’une valeur de 25 €. Faites vite !