Pour la huitième année, AGCS (Allianz Global Corporate & Specialty) publie son baromètre des risques des entreprises, réalisé en interrogeant 2.415 experts du risque dans 86 pays. En France, les incidents cyber se classent, pour la première fois en 2019, en première position (41% des sondés français du baromètre) devant l’interruption d’activité (40% des sondés). Le risque incendie et explosion reste en troisième position (29%). Top 10 en vidéo.

Une préoccupation croissante du risque cyber

« Le risque cyber est un risque majeur depuis plusieurs années, mais comme tout nouveau risque, il n’a pas fait l’objet d’une sensibilisation à ses débuts, explique Marek Stanislawski, directeur mondial adjoint du risque cyber chez AGCS. Nous avons maintenant atteint un point où le risque cyber préoccupe autant les entreprises que les risques classiques majeurs. »

Les entreprises françaises sont de plus en plus préoccupées par la fréquence et la gravité croissantes des incidents cyber, les plaçant ainsi pour la première fois en tête du classement des risques en France. Corinne Cipière, CEO d’AGCS France

La délinquance cybernétique aurait coûté 600 milliards de dollars en 2018, contre 445 milliards de dollars en 2014. Les délinquants utilisent des méthodes toujours plus innovantes pour le vol de données, les actes de fraude ou l’extorsion de fonds. Pour en savoir sur la cyberfraude et comment protéger son entreprise, découvrez notre dossier spécial.