Une webconférence organisée par Business France, l’AFDCC et Euler Hermes répondait à la question « où exporter en 2017 ». Morceaux choisis.

« Pas de contrat, pas de règles ». Juriste en recouvrement international chez Euler Hermes, Aleksandra Wdowik rappelle la nécessité d’encadrer toute transaction. Délais et moyens de paiement, pénalités de retard, attribution de compétences, réserve de propriété… On connaît la liste. Bien sûr, mais à condition de s’être renseigné au préalable sur les spécificités locales. Et il y a beaucoup de choses à connaître. Par exemple :

Ils n’exécutent pas les jugements étrangers : Russie, Arabie Saoudite
Ils ne les reconnaissent même pas : Indonésie
Il faut enregistrer la clause de réserve de propriété : Portugal, Pologne, Mexique
Et cette clause ne vous servira à rien : Partout où elle a peu de chances d’être exécutée !

Et ce n’est pas tout ! Vitesse et coût des procédures varient dans de grandes proportions entre l’Allemagne et l’Espagne, par exemple. De même que le retard de paiement n’offre pas la même signification d’un pays à l’autre…

Quelle sera en 2017 la situation économique des entreprises à travers le monde ? Comment saisir les opportunités ? Anticiper les risques ? Et, tout particulièrement : comment se faire payer ? Une web-conférence à voir et à revoir en cliquant ici.