Les résultats du baromètre Euler Hermes / DFCG 2020 placent l’usurpation d’identité comme la technique la plus plébiscitée par les fraudeurs. Parmi ses différentes formes, la fraude au faux fournisseur est toujours la plus utilisée, citée par 48% des répondants. Elle est suivie par la fraude au faux président, qui a sensiblement progressé (38%), les autres usurpations d’identité (banques, avocats, commissaires au compte – 31%) et la fraude au faux client (24%).

L’intrusion dans les systèmes d’information apparaît également comme une technique répandue (29%). Elle est utilisée à la fois en tant qu’attaque directe, avec les rançongiciels (cités par 15% répondants), mais aussi comme un moyen de préparer une fraude. Enfin, la fraude interne, en croissance de 2% cette année, a été citée par 14% des répondants (contre 12% dans le baromètre Euler Hermes / DFCG 2019).