Les PME françaises à la conquête du monde !

C’est devenu une évidence : l’export constitue un puissant moteur de croissance pour les entreprises. Tout le monde est d’accord… mais pourtant seulement un quart des PME françaises commercent aujourd’hui à l’international* !

La pratique de l’exportation permet de développer son chiffre d’affaires et ses volumes, et de réaliser des économies d’échelle en recherche et en production. Elle contraint aussi l’entreprise à s’organiser mieux, du point de vue logistique, commercial et financier par exemple.

L’export entraîne des risques particuliers, et tout particulièrement en matière de crédit clients. Quel est le niveau réel de solidité politique et économique du pays concerné ? Quelle est la solidité financière de telle ou telle signature à l’étranger ?

La PME risque fort de se retrouver désarmée face à autant de challenges. Un grand assureur-crédit la déchargera du risque d’impayé et de contrat interrompu, entre autres aléas.

* 27% exactement, selon une étude UPS réalisée entre le 14 juin et le 24 août 2016 auprès de 12815 PME de Belgique, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne et Royaume-Uni.