Fraude, transport et logistique

Le détournement de marchandises via une fausse adresse de livraison n’est pas une technique nouvelle. Elle n’en continue pas moins de faire des dégâts…

Les mécanismes de la fraude ont beau être largement décrits, chaque jour des entreprises se laissent encore surprendre. Fraude au président, faux clients, fournisseurs fantômes, etc., la liste est longue des procédés utilisés par les malfaiteurs pour détourner des fonds. Moins médiatisé, le détournement de marchandises constitue une menace tout aussi tangible.

Cette fraude à la livraison passe par la modification de l’adresse du destinataire. Soit via la falsification pure et simple de la lettre de voiture, soit en suivant un scénario où un faussaire se faisant passer pour un interlocuteur chez le client demande à changer l’adresse habituelle sous un prétexte quelconque – un entrepôt plein, un problème informatique, un mouvement social, ou toute autre justification. Dans tous les cas, la nouvelle adresse de livraison disparaîtra aussi vite que la marchandise détournée…

Autant de raisons pour mettre en œuvre une procédure rigoureuse de contrôle, et diffuser l’information à tous les niveaux, depuis la réception jusqu’au quai de chargement, pour apprendre à tous à reconnaître les signes extérieurs d’escroquerie et appeler chacun à la vigilance.

Sans oublier de s’assurer contre les fraudes, qu’elles soient d’origine externe ou interne, et qu’elles emploient ou non la voie dématérialisée !

Découvrir les solutions d’assurance fraude Euler Hermes