Un joli mois de mai… pour les fraudeurs ?

Tout le monde aime le mois de mai, pour sa météo, mais aussi pour ses jours fériés. Les fraudeurs ne font pas exception : ils attendent avec impatience les ponts et les viaducs !

Mai est depuis longtemps le mois favori des salariés, juste derrière le mois d’août. Il devrait être encore un peu plus populaire cette année, avec un 1er mai qui tombe le mardi, et deux jours fériés idéalement placés la semaine suivante : mardi 8 mai, fin de la deuxième guerre mondiale et jeudi 10 mai, jeudi de l’Ascension ! Il ne va pas être facile de faire avancer les dossiers au cours de cette période.

Pour autant, l’activité ne s’arrête pas tout à fait sous les ponts et les viaducs, et moins encore lorsque l’on commerce à l’international. Mais du côté des fraudeurs, on met carrément les bouchées doubles. C’est qu’ils espèrent tirer parti de l’absence des responsables, ou de la désorganisation du moment, pour faire réussir leurs derniers scénarios de détournement ou d’extorsion.

L’expérience montre que les faux clients, les faux présidents, les faux avocats, les faux fournisseurs, ont eux-aussi une préférence pour les jours fériés… C’est le moment de rappeler à tous les règles de protection qui s’imposent face aux fraudeurs !