Nouvelles dimensions du risque pays

Des frontières, des murs, des droits de douane : le protectionnisme revient à la mode, y compris dans des pays jusqu’alors apôtres du libre-échange. Avec quelles conséquences pour les exportateurs français ?

Au cours de ces trois dernières années, pas moins de 2.300 nouvelles mesures protectionnistes ont été appliquées dans le monde. Et on dirait bien que ce n’est pas fini, à voir les velléités isolationnistes de plusieurs grands pays. Ces dimensions pourraient bien déstabiliser les entreprises des pays concernés. Avec quelles conséquences pour les exportateurs français ?

Quand on commerce à l’international, les résultats peuvent se trouver dégradés par la défaillance d’un client – un non-paiement parfois directement issu de la situation particulière de son pays. L’éventail des risques est très ouvert. Difficultés économiques, changements politiques, troubles sociaux, barrières douanières, contrôle des changes : comment un exportateur pourrait-il les maîtriser seul ? Il a besoin d’économistes et d’experts du terrain afin d’imaginer et de quantifier les conséquences à court et moyen terme de ces événements.

Risques pays Euler Hermes

Afin de fournir une meilleure compréhension de l’environnement ​économique et politique, de​s risques commerciaux et de financement dans près de 241 pays et territoires, Euler Hermes détermine une note de risque pays en analysant des centaines d’indicateurs économiques, quantitatifs et qualitatifs. Voir la carte des risques pays

Y compris les plus graves ! La couverture du risque politique chez Euler Hermes intègre les risques qui découlent de décisions prises par les autorités publiques : fait du prince, annulation de licence, risque de non-transfert, etc. On l’aura compris : connaître et maîtriser les risques pays demande une expertise que bien peu d’entreprises peuvent revendiquer… Elles auront tout à gagner à s’appuyer sur un grand assureur-crédit !