Avec un DSO de 78 jours en 2018 – en hausse de 1 jour par rapport à 2017 – l’Espagne se situe au bas du classement des DSO dans le monde. On y dénombre même plus de 31% d’entreprises qui paient après 90 jours (moyenne de 19% en Europe de l’Ouest).

Si les retards de paiement y sont donc fréquents, le montant moyen des impayés quant à lui s’élève à 12.135 € et dépasse les 30.000€ dans des secteurs comme la Chimie, l’informatique, les télécoms, l’industrie automobile.

Avec une hausse attendue des défaillances de +5% en 2019, les entreprises vont devoir être vigilantes dans le choix de leur client et mettre en œuvre un recouvrement efficace de leur créances impayées.

Découvrez dans cette vidéo les spécificités du recouvrement en Espagne et nos conseils pour optimiser vos démarches.