Votre entreprise est prête à se lancer à l’export, mais vous n’êtes pas sûr de savoir comment choisir le marché à viser ? Vous avez quelques idées en tête, mais vous voulez vous assurez de choisir les bonnes destinations d’export ? Voici 6 conseils pour vous aider à choisir votre marché d’exportation et développer votre activité à l’export.

1. Créez une longue liste

Premièrement, identifiez une cible initiale de 5 à 10 régions ou pays qui semblent adaptés à vos objectifs, vos produits et vos capacités. Peut-être avez-vous déjà reçu des marques d’intérêts de consommateurs dans certaines zones, ou peut-être que certains marchés semblent assez matures pour accueillir votre produit du fait d’évolutions réglementaires ou commerciales. Peut-être même que vous avez déjà des réseaux et des savoirs-faires dans certaines régions ou pays qui vous aideront à accélérer votre développement à l’export.

2. Réduisez la liste

Ensuite, obtenez des informations plus détaillées à propos de chaque marché, et limitez vos options. Prenez en compte des variables comme les coûts d’implantation, les taxes et réglementations, la disponibilité de la main d’œuvre, les frais de transport et les besoins en assurance. Si vous visez un grand marché, comme les Etats-Unis, le Brésil ou la Chine, cela aura du sens de vous concentrer sur des régions spécifiques de ces pays.

3. Exploitez les ressources publiques et gouvernementales

Les ressources publiques et gouvernementales, de votre pays ou d’un autre, peuvent être un soutien important pour votre développement. Votre gouvernement local peut vous aider à vous développer à l’export, et les gouvernements étrangers peuvent aussi vous aider à vous implanter dans leur pays. La plupart des pays ont des organisations dédiées à ces questions. Pour trouver le bon interlocuteur, essayez d’entrer en contact avec le ministère du commerce de votre pays et des pays que vous visez potentiellement. Vous pourrez alors découvrir qu’ils ont des programmes spécifiques pour vous aider à vous développer. Ils peuvent également vous mettre en contact avec les bons interlocuteurs.

4. Consultez vos clients

Vérifiez si vos clients ont des filiales dans d’autres pays, ou s’ils sont actifs à l’étranger. Vous pourrez alors capitaliser sur votre relation existante pour vendre aux filiales de vos clients. Ils peuvent également jouer pour vous le rôle d’ambassadeur ou de référence dans le cadre de votre développement à l’étranger.

5. Participez aux salons professionnels

Les salons professionnels internationaux peuvent être un bon moyen pour vous d’en savoir plus sur vos potentielles destinations d’export, de générer des contacts et d’obtenir des avis sur votre stratégie. Trouvez des salons dans votre secteur d’activité et sur vos marchés cibles. Cela peut-être pour vous une bonne occasion d’obtenir rapidement un aperçu du marché visé.

6. Regardez votre liste une deuxième fois

Une fois que vous avez récolté des informations, asseyez-vous et regardez une nouvelle fois votre liste de pays. Rappelez-vous qu’il est important de dire non aux opportunités qui ne sont pas en ligne avec votre stratégie globale. Evitez de perdre votre concentration et d’éparpiller vos ressources, car cela réduira vos chances de succès.

Se développer à l’export est une perspective excitante, mais choisir le bon marché est un facteur clé de succès. Assurez-vous de trouver les marchés qui conviennent autant à votre produit ou service mais aussi à votre entreprise. Pour être sûr d’y parvenir, il est primordial de procéder à des recherches poussées. Soyez impitoyable dans le choix de vos marchés d’export, puis concentrez-vous sur votre croissance !