Parce que les comportements de paiement et les cadres légaux relatifs aux impayés diffèrent selon le pays, le recouvrement de créances peut s’avérer plus ou moins complexe pour une entreprise commerçant avec un partenaire étranger. En ce sens, Euler Hermes publie son indice de complexité du recouvrement, qui vise à aiguiller les entreprises dans le choix de leurs destinations d’export. Dans le cadre d’une relation commerciale internationale, quel pays offre aux entreprises les meilleures chances en matière de recouvrement des créances impayées ?