Pour vous aider à toujours mieux réussir à l’international, nous vous proposons un nouveau guide à télécharger : « Ce que devrait savoir une PME qui exporte ». L’esprit de conquête relève la tête ! Après des années difficiles, les entreprises françaises franchissent à nouveau les frontières. Parmi elles les PME, dont les ventes export ont augmenté de 2,1% en 2016, sont décrites par Business France comme « les plus dynamiques à l’export ». Et les ETI, si elles sont encore loin des performances du Mittelstand allemand, réalisent pas moins de 54% du total des exportations nationales.

Tirer parti de la conjoncture

La demande supplémentaire adressée à la France représentera 21 milliards d’euros en 2018, d’après les économistes d’Euler Hermes. Autant de nouveaux débouchés pour les PME qui sauront en profiter. Car on ne réussit pas à l’international par hasard. Il faut y préparer son organisation, choisir les bons marchés, les bonnes destinations, et aussi soigneusement évaluer les risques.

Un guide pratique et documenté pour réussir à l’international

Alors comment se donner toutes les chances ? Comment optimiser l’investissement dans sa démarche commerciale ? Comment protéger son entreprise contre l’interruption brutale d’un contrat à la suite de décisions politiques ou administratives, ou d’événements économiques ? Comment faciliter son financement ? Et comment être sûr d’être payé une fois la livraison achevée ? Téléchargez maintenant le guide « Ce que devrait savoir une PME qui exporte », et partagez les secrets des meilleurs.



Dans le guide « Ce que devrait savoir une PME qui exporte », vous trouverez :

  • Les sept qualités que cultivent les exportateurs qui gagnent
  • Les derniers chiffres sur l’exportation
  • Des exemples de PME françaises qui réussissent à l’international
  • Des conseils pour bien s’organiser
  • Où exporter en 2018 ? Des faits et des idées
  • Les risques à courir… et à couvrir
  • Les solutions pratiques pour les PME

Bonne lecture !