Quand on est assuré-crédit, c’est assez simple de connaître le coût de gestion de son risque client : il suffit d’additionner la prime d’assurance aux frais éventuels. Mais quand on pratique l’auto-assurance, autrement dit… quand on n’est pas assuré contre les impayés, combien coûte la gestion du risque correspondant ?

Cette infographie présente les 6 grandes variables à prendre en compte pour calculer le vrai prix d’une gestion en interne du risque client. De quoi l’expliquer à un DG… et défendre sa recommandation !